Header Ads Widget

CONSEIL KIFAL : DÉFINIR LE PRIX D’UNE VOITURE D’OCCASION

 


Définir le prix de vente d’une voiture n’est pas une affaire simple à réaliser. Si vous avez du mal, sachez que c’est tout à fait normal, de nombreux paramètres entrent en considération pour définir le juste prix. Ainsi, si vous êtes bien préparé, vous réussirez à obtenir un bon prix pour la voiture. Aujourd’hui, Kifal Auto vous donne les clés pour réussir votre évaluation.

 

Définir le prix de vente seul ou avec un professionnel ?

 

Vous pouvez évaluer le prix de vente d’une voiture d’occasion seul si le marché de l’automobile n’a aucun secret pour vous. Néanmoins, nous vous conseillons de ne pas négliger l’accompagnement par un professionnel étant donné la complexité de la tâche. En effet, plusieurs paramètres entrent en considération pour évaluer le prix d’un véhicule.

 

Les 3 éléments à prendre en compte pour la négociation du prix d’une voiture d’occasion

 

1.Évaluer la côte actuelle : Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour avoir une cotation précise d’un véhicule. Quatre éléments vont vous permettre d’avoir la cote standard d’une voiture : le modèle, la finition, l’âge du véhicule et le kilométrage qu’il a parcouru. La méthode simple et grossière est d’utiliser un pourcentage de baisse par rapport au prix neuf (-20% la première année, -10% par an les années suivantes). Pour être plus précis il est recommandé de faire une étude de marché pour voir les prix de vente des véhicules comparables, par exemple sur KIFAL ou sur Avito ou sur Moteur.

  1. Anticiper les évolutions du marché : Les évolutions futures d’une voiture impactent sa valeur de marché actuelle. En effet, un modèle en cours de renouvellement chez le constructeur va voir sa valeur fortement baisser ; il en va de même pour un modèle qui sera retiré du marché. Tenez également compte de la liquidité de la voiture. 
  2. Evaluer les frais de remise en état : L’achat d’un véhicule d’occasion implique des frais de réparation supérieurs à ceux de l’achat d’un véhicule neuf. En effet, il faudra tenir compte des frais de maintenance liés au remplacement des pièces d’usures ou consommables (courroie, pneumatiques,…) ou encore de réparations liées à des pannes ou accidents (dysfonctionnement d’une option, réparation carrosserie). A partir de là, vous établirez une liste pour préparer vos arguments et justifier le prix que vous comptez donner. Aussi, il est important de faire au préalable une analyse des prix du marché selon la marque du véhicule, le modèle, etc.

Aux acheteurs, nous conseillons de toujours acheter une voiture à sa juste valeur. En général, il faut se méfier des prix trop bas qui cachent souvent un défaut dans le véhicule ou un vice de forme qui pourrait conduire à un blocage administratif de la vente. Aux vendeurs, nous conseillons de ne pas être trop gourmand au risque de retarder la vente de leur véhicule et voir sa valeur de continuer à se déprécier dans le temps. 

Chez Kifal Auto, conscient de la complexité du sujet, nous avons une équipe spécialisée dans le pricing de chaque véhicule d’occasion listé sur notre plateforme. L’évaluation du prix des véhicules que nous avons listé, repose sur les résultats d’un outil que nous avons développé en interne ainsi que du rapport de l’expert qui a contrôlé le véhicule.

Publier un commentaire

0 Commentaires